Gérone

Voilà une ville avec beaucoup de personnalité. Les murailles carolingiennes qui l’entourent en partie, l’Oñar qui la traverse sont la toile de fond d’un certain art de vivre. Une grande petite ville construite autour d’une belle cathédrale, du monastère de Sant Pere de Galligants et de l’église San Feliu. Les rues pavées qui grimpent à l’assaut de la colline sont un enchevêtrement d’escaliers, de portiques et de couloirs. Tous les ans la ville fête les fleurs.

Girona est une ville riche, mais s’y loger coûte moins cher que dans les villes plus touristiques ou plus proches de la mer. On y mange bien aussi. D’abord à la célèbre Casa Marieta (Plaça Independència, 6), le plus ancien restaurant de la ville et son canard aux poires ou son poulet aux langoustines. Juste à côté, essayez Boira (Plaça Independència, 10) et goûtez à la vraie cuisine catalane — par exemple l’Escalavida : des aubergines grillées avec des courgettes, des poivrons, servis avec du pain et de l’huile d’olive. C’est simple et délicieux. En plus, vous avez le choix entre dîner sur la place quand il fait beau ou à l’intérieur avec vu sur le fleuve.

Une autre bonne adresse, La Penyora dans la vieille ville - Nou del Teatre 3 - C’est tout petit. On y savoure une cuisine catalane avec des influences plus largement méditerranéennes, ce n’est pas non plus de la world food. Goûter au Carpacio de thon ou tout simplement à une très catalane Butifarra avec des haricots.
Tout ça me donne faim, À table!.

Capitale catalane Capitale catalane
Les maisons le long de l'Onyar